Rêver Mieux

14 morceaux

  • 01

    Te quitter

    Paroles

    Te quitter

    Se quitter est trop difficile
    Te quitter est trop difficile
    Regarde dans mes yeux
    Combien ils sont malheureux
    Te quitter est trop difficile
    Trop difficile


    J'ai toujours peur de moi,
    de te laisser
    J'ai toujours peur de moi,
    de te laisser
    Quand je vois combien je suis
    Prisonnier de mon bonheur infini
    Te quitter est trop difficile
    trop difficile

    Le temps qui nous suit
    se chargera
    De faucher nos vies
    Sans trop d'embarras
    Regarde, ce sera lui
    Qui viendra nous
    désinventer
    Te quitter est trop difficile
    Trop difficile

  • 02

    Fous n'importe où

    Paroles

    Fous n'importe où

    L'hiver encore tire à sa fin
    Il coule dans les pores des souterrains.
    Emporte avec lui frissons, jurons
    Les longues nuits, les caleçons longs.
    Nous nous collerons tous les deux
    Désormais pour nos beaux yeux,
    Nous nous trouverons une voiture,
    Nous partirons à l'aventure...

    REFRAIN

    Pour n'importe où je m'en fous
    Tous les deux amoureux fous...
    Tous les deux amoureux fous...

    Nous ferons des aires de repos
    Des oasis exceptionnelles.
    Le soir venu nous coucherons
    Seulement dans les plus beaux motels.
    Pendant quelques heures, je conduirai
    Jusqu'aux abords de mon sommeil
    Puis je te refilerai le volant,
    Chassant toutes les fourmis
    Dans tes orteils...

    REFRAIN

    Et nous irons comme ça, sans but
    Sinon celui d'avoir notre dû.
    Cette liberté chèrement acquise
    Qu'en échange de sa chemise.
    Et je t'en prie passe au ralenti
    Dans mon coeur et mes sentiments,
    Sois toujours dans mon infini
    Comme la lune l'est dans le firmament...

    REFRAIN

  • 03

    Chante encore

    Paroles

    Chante encore

    Mon corps un peu se traîne
    Et ma tête un peu explose
    Je suis fatigué
    Fatigué de toujours courir
    Sans jamais franchir
    L'arrivée du tour
    Mon amour...

    Les jours passent
    Et se ressemblent
    Se confondent les uns aux autres
    Je suis perdu en forêt
    Ma vie est course et aveugle
    Sans plus l'écho du coup de départ


    Refrain

    Parle-moi et rassure-moi
    Chante encore dans mes oreilles
    Comme si tout allait bien
    Prends mon corps contre ton corps
    Prends mon âme, retiens-la bien
    Console-moi et chante encore

    Je rêve de silence
    Et de paix dans tout mon être
    Je rêve d'immobile
    L'immobile du repos
    Non plus de la souris
    Dans son carrousel

    Refrain

    Parle-moi et rassure-moi
    Chante encore dans mes oreilles
    Comme si tout allait bien
    Prends mon corps contre ton corps
    Prends mon âme, retiens-la bien
    Console-moi et chante encore

  • 04

    Une femme, un train, un homme et une gare

    Paroles

    Une femme, un train, un homme et une gare

    Dans une gare de banlieue
    Un sac à main ouvert
    Est tombé sur le côté
    Près d'un calorifère

    La gare est un désert
    Privé d'une seule présence
    Plus loin, un train d'enfer
    Une femme bientôt pense...

    Mon sac à main !!!
    Mon sac sûrement tout ouvert,
    Devant le monde entier par terre,
    Tout, mon permis, mon crédit mais
    Surtout une belle et tendre lettre
    D'amour...

    Un homme lave le plancher
    Trouve sur son parcours
    Un objet près d'un calorifère
    Un sac à main ouvert
    Dedans quelques billets verts
    Et une lettre
    De sa main pour celle qu'il aime

    Tout est bien qui (encore !!!) finit bien...

  • 05

    Dans un spoutnik

    Paroles

    Dans un spoutnik

    Quand certains soirs tu t'ennuies trop
    Regarde dans le ciel tu pourras voir
    Comme une lumière qui avance lentement
    D'abord on croit en une étoile
    C'en n'est pas une :
    C'est moi dans un spoutnik

    Si tu penses que c'est trop petit
    Pour un comme moi et mon gabarit
    Faut dire ce n'est pas mon corps qui voyage
    Non moi je suis dans mon lit
    Mais mon esprit lui est dans un spoutnik

    Refrain

    Six milliards
    Six milliards de solitudes
    Six milliards ça fait beaucoup
    Six milliards
    Six milliards de solitudes
    Six milliards ça fait beaucoup
    De seuls ensemble

    Ce que j'y fais ne regarde personne
    Mais puisque tu me le demandes si gentiment
    Je vais te le dire ce que j'y cherche
    Tout simplement juste un endroit
    À mettre à l'envers et poser mon spoutnik

    Poser là mon satellite où c'est la fête
    Où les gens ne s'en font plus
    Pour quelques heures
    Et qui retourneront là d'où ils viennent
    Plus forts, plus vrais
    À demi invincibles

    Refrain

    Six milliards
    Six milliards de solitudes
    Six milliards ça fait beaucoup
    Six milliards
    Six milliards de solitudes
    Six milliards ça fait beaucoup
    De seuls ensemble

  • 06

    Tu tombes

    Paroles

    Tu tombes

    Cesse un peu de jeter
    De l'ombre sur le jour
    Avril est morne,
    Les neiges fondent
    C'est le cours du printemps
    Dans ce qu'il a de triste
    Et tu en rajoutes un peu plus
    Sur la liste
    Essaie de comprendre
    C'est fort, plus fort que toi
    Tu tombes
    Ça court les rues les docteurs
    On ira voir...
    Essaie de comprendre mieux
    C'est fort, plus fort que moi
    Je tombe

  • 07

    Une chanson pour moi

    Paroles

    Une chanson pour moi

    Une chanson pour moi
    Pour personne d'autre
    Pour un peu de réconfort
    Quand plus rien qui bat ne va
    Une chanson pour du soleil
    Quand il n'est plus qu'un objet
    Dans le rayon des suspendus
    Pour un peu me féliciter
    De ne pas mourir à tout bout de champ
    Chaque fois que je devrais
    Et surtout pour mieux me comprendre
    Dans ma dramaturgie

    Refrain

    Parce que rien ne rime à rien
    Parce que le temps n'est qu'un leurre

    Une chanson pour dire
    Ce qu'on ne dit pas
    Sans avoir l'air d'un chien battu
    Ou d'un fruit mou sur espadrille
    Pour au moins me savoir mieux
    Pour un peu accepter
    L'irrémédiable et l'insensé
    Comme la solitude universelle
    Comme l'incommunicable soi
    Pris tout en dedans
    Une chanson pour m'assurer
    D'une présence dans le monde

    refrain

    Parce que rien ne rime à rien
    Parce que le temps n'est qu'un leurre
    Chanson pour moi...

  • 08

    Dis tout sans rien dire

    Paroles

    Dis tout sans rien dire

    Si jamais on te demande
    Où je suis passé
    C'est facile, invente
    Dis tout sans rien dire
    Ou mens sans mentir

    Ne dis pas surtout
    Combien j'ai peur
    De ces voix dans ma tête
    Qui me racontent
    Des histoires bizarres
    Et très étranges
    Je finis par les croire
    Et elles me hantent
    Du matin au soir
    Dis tout sans rien dire
    Ou mens sans mentir

    Je fais un rêve
    Chaque nuit le même
    Et dans ce rêve
    Tout est plus réel et plus terrestre
    Où je me vois tout en contrôle
    Aimer la vie, m'aimer aussi

    Si jamais
    Tu fais un vSu
    Sous une étoile filante
    Ferme les paupières
    Pense à moi ton frère
    Vois comme je suis pauvre
    Face à toi, l'âme saine et sauve
    Si je suis fou comme je le pense
    Reste là à mes côtés
    En silence, sans rien dire

  • 09

    Intouchable et immortel

    Paroles

    Intouchable et immortel

    Drôle de vie, jours difficiles
    Je suis à tomber par terre
    Plus de nerf, je veux tout lancer en l'air
    Tout abandonner
    Mes projets même les plus chers
    Me sont nuls à mourir
    Plus rien ne sait me retenir
    Ne sait me satisfaire
    Je ne me reconnais plus
    Qu'en un monstre ordinaire

    Refrain

    Mais quand je roule à vélo
    La tête dans les étoiles et dans le vide
    Le vent est doux, j'hallucine...
    Je roule à vélo
    La nuit est claire,
    Le chemin désert
    je suis invincible,
    Intouchable et immortel...

    Le monde tourne sur mes roues
    Je pédale sous les chaudrons
    Je file sous les constellations
    sans faire trop attention
    Et si ça se trouve, je ne rêve à rien
    Et si ça se trouve,
    Pire: je ne rêve à personne
    Voilà pour les êtres et les choses

    Refrain

  • 10

    Fugue en sol inconnu

  • 11

    Air pur

    Paroles

    Air pur

    La nuit nous laisse encore sur le monde et l'aurore, au fusain clair, dessine un peu le jour. Dès lors ce passage obligé de la nuit au crépuscule, nos cheveux s'entremêlent. On se lèvera, le corps ankylosé, forts d'un rêve à deux qui au matin survit. Dans toutes les gares, trains de banlieue, trains de long court, ce que tu vois vit, ce que tu redoutes se sent ; l'État méprise la somme de nos efforts.

    L'aube a ce don d'éternité, divin en soi, partout elle te reconnaît, t'emplit d'elle-même. Elle te pardonne, souvent aussi elle te demande de pardonner. Du nord au sud, c'est la promesse du pain et de l'eau, comme d'est en ouest. L'aube et l'amour, tous deux se ressemblent beaucoup et se confondent. Partout sur terre, partout ils ont ce même pouvoir de rassembler.

  • 12

    Rêver mieux

    Paroles

    Rêver mieux

    Tu me demandes qui je suis
    Je suis de n'importe où...
    Tu me demandes où je vais
    Je vais très bien...
    À questions idiotes, réponses idiotes
    Apprends la leçon...

    Tu me demandes combien je fais
    Je fais de mon mieux...
    Et ce mieux, combien c'est ?
    Ce mieux est juste parfait...
    Tu veux trop savoir tout sur moi
    Si tu veux tout avoir
    Ce que je n'ai même pas
    Alors va-t-en, va-t-en

    REFRAIN

    Tu ne demandais qu'une épaule
    Pour t'appuyer dans mon lit,
    Dans tes bleus
    Moi c'était facile dans ma tête
    Je pouvais dormir et peut-être
    Rêver mieux

    Tu me demandes comment je vais
    Je vais dans une vieille auto
    Tu me demandes où j'irais
    J'irais là où il fait chaud
    Plus chaud qu'en hiver, loin du polaire
    Avec en mon coeur des êtres chers
    Mais tu me fais parler
    Arrête, arrête...

    REFRAIN

  • 13

    Comme des amants

    Paroles

    Comme des amants

    S'il est possible
    En dehors de souffrir
    De nous quitter
    Comme se quittent
    Des amants qui ne s'aiment
    Plus vraiment
    S'il nous est réel
    En dehors du mensonge
    De nous imaginer
    Tous deux séparés
    Loin de l'autre
    Pour le mieux,
    Puisque nos différences
    Nous insupportent
    Je n'aime pas souffrir de mal aimer
    Voilà pourquoi je veux partir
    Laissons au temps
    Le plein pouvoir d'édulcorer
    L'amertume en meilleur souvenir.
    Laissons-nous partir
    Comme de vrais amants.

  • 14

    Revivre

    Paroles

    Revivre

    Dans un miroir
    Trop grand pour moi
    J'ai vu mes yeux
    Baigner dans du liquide
    Je n'ai pas cru d'abord
    En mon chagrin
    D'autant que je ne pleure
    Plus jamais
    Mais en fouillant
    Juste un peu plus
    J'ai trouvé des motifs
    Bien assortis
    Et des raisons plus qu'intéressantes
    Pour comprendre ce qui m'arrive

    C'est qu'il ne m'arrive plus rien
    Tous les jours de mon âge m'ont endormi
    Jamais plus rien
    Plus de voyages, presque plus d'amis
    C'est très restreint
    En termes de loisirs et de plaisirs

    Alors dans ce miroir
    Trop grand pour moi
    J'ai vu ma bouche
    Dessiner un sourire
    Je n'ai surtout pas cru
    En ma deuxième chance
    D'autant que je ne gagne
    Jamais à rien
    Mais en y songeant
    Juste un peu plus
    Et sachant que ça fera mal
    j'ai décidé de changer
    Que peut-il se produire de pire
    Que rien ?


    Et je crois que tout arrive
    Tout vient à
    Qui sait mourir
    Pour mieux revivre
    Ce n'est pas sans peine
    Je crois qu'on revient mieux
    Après le deuil de soi-même
    Que tout vient
    À qui sait mourir
    Pour mieux revivre
    Ce n'est pas sans peine
    Je crois qu'on revient mieux
    Après le départ de soi-même
    Que tout vient
    À qui sait mourir
    Pour mieux revivre